Quant la technologie est source de rupture: Le cas des tests de grossesse

Le blog de Philippe Silberzahn

On associe souvent technologie et rupture. On parle de technologie de rupture à tout bout de champ. C’est oublier que toute nouvelle technologie n’entraîne pas nécessairement une rupture. Inversement, on imagine souvent mal les impacts d’une nouvelle technologie, en particulier économiques et sociétaux. Regardons cette question à partir d’un exemple simple, celui des tests de grossesse.

Savoir si une femme est enceinte est depuis longtemps une question importante pour l’humanité et de nombreuses techniques ont été développées pour y répondre. La technique des anciens Egyptiens était d’arroser un sac de blé et d’orge avec l’urine de la femme. La germination indiquait une grossesse. Dans les années 30, une meilleure connaissance des mécanismes hormonaux permet de développer un test plus précis. Il consiste désormais à injecter l’urine en sous-cutané à une souris femelle. Celle-ci est ensuite tuée et disséquée. Une ovulation indique la présence de l’hormone hCG ce qui signifie une grossesse. On…

View original post 857 mots de plus

Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :